Assurance auto : comment ça fonctionne quand vous prêtez votre véhicule ?

assurance-auto-pret-voitureVous avez peut être l’habitude de prêter votre voiture à vos enfants, à vos amis ou autres, il n’y a pas de mal à cela, seulement,  vous êtes tenu de  vérifier votre assurance auto pour savoir si vous êtes bien assuré, c’est vital notamment  en cas d’accident qui pourrait engager votre responsabilité, fort probable d’avoir une assurance résiliée, plusieurs critères importants peuvent causés une résiliation d’un contrat d’assurance. Parmi les causes de résiliation on distingue : une suspension ou annulation de permis de conduire suite à un accident en état d’ivresse, une fréquence de sinistres, un usage de stupéfiant ou alcool au volant. On trouve même une assurance auto non paiement qui est aussi un motif important de la résiliation d’un contrat d’assurance automobile.

La responsabilité du conducteur

Aux yeux de la loi, quand vous prêtez votre véhicule, vous transférez systématiquement la garde au nouveau conducteur. Autrement dit: en cas d’accident, c’est sa responsabilité à lui qui sera recherchée. Mais s’il y a un doute sur la personne qui conduisait (délit de fuite, difficulté d’identification), c’est bien entendu le propriétaire, qui est pris pour responsable.  Les amendes ou autres poursuites sont automatiquement liées au numéro de la carte grise et à la plaque d’immatriculation du véhicule. Par conséquent, c’est le propriétaire que l’on sollicite de toute évidence. Même si la responsabilité pénale pèse en définitive sur l’auteur de  l’infraction.

La prise en charge d’un accident par l’assureur du véhicule

Si l’accident est causé par l’emprunteur du véhicule, sachez que tout dépend de l’assurance auto que vous avez souscrite. Si vous avez fait le choix d’être le conducteur exclusif de votre voiture, vous bénéficiez forcément d’une prime réduite, mais en contrepartie, vous ne pouvez pas la prêter. Si vous devez quand même prêter votre véhicule, là  vous n’aurez d’autres alternatives que de contacter votre assureur qui vous orientera vers une extension de garantie.

Si au contraire vous avez choisi l’option «conducteur occasionnel» des conditions s’imposent et se doivent d’être respectées: il s’agit d’abord d’un prêt  «occasionnel» donc exceptionnel et de courte durée, ensuite l’emprunteur doit avoir un permis valide.

À ce moment là, si le conducteur est à l’origine d’un accident, votre assurance prendra à coup sûr en charge les dommages corporels et matériels causés.

Qu’en est –il des prêts réguliers?

Pour ne pas être confronté à des problèmes relatifs à la prise en charge en cas d’accident, vous ferez bien de contacter votre courtier, lui seul est apte à vous conseiller une assurance auto adaptée.

Laisser une réponse

*

Qui je suis…

Comme le nom de ce blog l'indique, je m'appelle Nicolas Bernardi, je suis un travailleur à temps plein et un féru d'actualités à temps partiel !

Bonne visite sur mon blog !